Vous attendez un heureux événement ou votre merveille est déjà parmi vous et vous souhaitez capter les premiers instants ?

Comment choisir votre photographe? Le rencontrer ou non ? Comment se passe la séance ? Comment voir ses photos ? Quel support choisir ? Quel Tarifs ? Quelle séance pour moi ? Tant de questions qui trouveront leurs réponses. Voici la première réponse d’une grande série de 6 articles, qui vous aidera à vous décider dans le choix de Votre photographe idéal, celui qui vous offrira le souvenir de ses instants, mais celui qui permettra a votre petit bout de continuer a les partager.

On le sait le choix du photographe est une prise de tête, surtout au vu du nombre présent dans la région parisienne … Lequel choisir ? À la maternité ou un indépendant ? Amateur ou Professionnel ? Spécialisé ou non ?

Tant de choix, de possibilité qu’on peut s’y perdre, mais comment faire ?

Maternité vs Indépendant

Bien entendu, dès votre hospitalisation après votre accouchement un photographe peut passer dans votre chambre vous proposant de faire des photos de la part de la maternité dans laquelle vous vous trouver, hors ils travaillent pour une grande entreprise, mais je vais entrer dans le débat sur les façons dont fonctionnent ses entreprises, mais je vous laisse lire un article poignant d’une jeune maman qui parle de son expérience avec eux.

La seule chose que je peux vous conseiller sur le point des photographes de maternité et que personne n’en fait part est de bien faire attention ne pas autoriser la publication de ses photos pour leurs sites, vidéos YouTube, événements ou autre..

L’indépendant peut vous proposer suivant le style de photographique que vous souhaitez, venir vous voir en maternité, à votre domicile où vous conviez de venir dans son studio. En voyant un indépendant, vous restez maître de quand le voir, l’indépendant prendra le temps de faire ses photos et ne pliera pas votre bout de chou en 10 min.

 

Petite Iris L. (C) Crédit Stéphanie July Photographie

Amateur vs Professionnel

Les seules différences sur ce point sont d’un point de vu légal et de service.

D’un point de vue légal ;

Un amateur n’est pas déclaré et donc n’a pas de charge professionnel, ne doit pas demander une compensation monétaire à vous de lui donner un petit truc, il n’a pas d’assurance en cas de problème (même si je n’espère pas que ça arrive même avec un professionnel) a contrario, un professionnel est déclaré légalement et doit donc payer des charges qui peuvent s’élever jusqu’à 45 % de ce que vous leur donner (ex: si vous payer un photographe 100 €, il devra donner 45 % de ses 100 € au RSI, mais la tarification est un autre débat) , le professionnel a souvent suivi des formations en photographie, même si beaucoup, comme moi, ont commencé comme autodidacte, un pro est obligatoirement assuré pour l’exercice de son activité, voici pour le côté « légal ».

Pour le côté service ;

Un amateur ne retravaille pas forcement vos photos souvenirs (pour sublimer vos photos comme retiré : un bouton, une griffure, lisser l’arrière-plan par exemple | attention, je parle d’une généralité, ils ne sont pas tous pareil), il ne propose pas forcement un accompagnement total, un service de qualité (supports photos professionnel), n’est pas forcement équiper comme un professionnel en accessoires, logiciel ou matériel, a contrario, un professionnel retravaille toutes les photos qu’il vous livre, pourquoi ? Car c’est la continuité de son travail, il peut vous proposer un accompagnement complet sur les préparatifs, vous conseillez et vous suivre avant et/ou après votre séance, proposer des supports et un service de qualité. S’équipe de ce qu’il a besoin pour créer votre séance, il utilise un matériel et des logiciels plus perfectionnés (comme l’appareil photo ou la suite adobe ligthtroom ou photoshop).

Je pense avoir rapidement survolé les différences entre amateur et professionnel donc peut importe (attention, je ne suis pas pour favoriser le travail dissimulé, mais il m’arrive de voir que certains amateurs font comme même du beau travail et certains professionnels qui font, je dois le dire franchement de la merde en barre, car aucune maîtrise des bases de la photographie, mais ceci est un autre débat et dépend beaucoup des goûts et des couleurs de chacun).

Mais ce que votre photographe devra absolument avoir, c’est répondre à vos attentes :

  1. Déjà, vous devez trouver un photographe répondant au style de photos que vous souhaitez !
  2. Voir si vous avez confiance et si le feeling passe avec lui ou elle (je commence déjà à empiéter sur le prochain article de cette série).
  3. Est il/elle a votre écoute ?
  4. Quels sont les retours des clients qui ont déjà vécu une expérience avec lui/elle? (Il faudrait vraiment que je bosse là-dessus moi à vous demander vos retours écrit et non a l’oral >.< )
  5. La qualité de son travail est-elle cohérente avec ses tarifs ? (la question des tarifs, un autre débat bien houleux même parmi les membres de la profession, ça fera surement l’objet d’un article de blog)

Si celui que vous choisissez répond à l’affirmative toutes ses questions, c’est qu’il vous correspond, prenez le temps de bien réfléchir tout de même, car vous lui confiriez la prunelle de vos yeux, ce petit être si fragile qu’est votre nourrisson.

Spécialiste vs Généraliste

En effet, la séance devra se passer en toute sécurité quel que soit votre photographe (et me voilà encore en train d’avancer sur un futur article) il faut absolument que vous preniez connaissance des aptitudes et qu’il/elle puisse réaliser les photos dans se sens.

Connaitre la physiologie, le rythme de bébé, bien préparer ses poses, ses accessoires et ses contenants (panier, bol, cagette, lit…) dans ce sens, beaucoup de poses se font grâce au montage de photos comme la fameuse ci-dessous..

 

Petite Iris L. (C) Crédit Stéphanie July Photographie

Quelle est la différence en un photographe spécialiste ou généraliste ? On se croirait dans la recherche d’un médecin… Presque pareils comme en médecine, certains ont choisi un type de photos comme moi et d’autres non.

Un photographe spécialiste va se préoccuper d’un type de photo comme par exemple moi et les photographies de naissance et enfants ou comme d’autre avec les animaux ou encore les mariages, a contrario, les photographes généralistes font aussi bien des animaux, du mariage du bébé, en fait, ils font un peu de tout.

En conclusion

Donc quel que soit le photographe Amateur, professionnel, indépendant ou de maternité, spécialiste ou généraliste, tant de combinaisons possibles, mais le principal, c’est que ce créateur de souvenir vous correspond et qu’il vous plaît.

Le mois prochain, nous verrons s’il est préférable de rencontrer on ou non votre photographe ? En quoi cela est utile ou non ? Pourquoi tout le monde ne propose pas de les rencontrer ? Un autre point qui sera éclairci …

Et vous quel est votre retour d’expérience ? Vos conseils pour choisir l’auteur de vos souvenirs de famille ? N’hésitez pas à nous partager cela en commentaire.

 

2 thoughts on “Vivre son expérience photo – Choisir son photographe de naissance ? (1/6)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.